S Pri Noir, un James Bond qui vise juste

S Pri Noir a dévoilé son nouvel album intitulé Etat d’Esprit sur lequel on retrouve 16 sons dont des feats avec Laylow, Leto, Lefa, Alpha Wann et Sneazzy. 2 ans après Masque Blanc, certifié disque d’or, et après s’être tourné un temps vers le monde de la mode, le rappeur parisien revient dans le rap game avec ce deuxième album.

S Pri Noir, le James Bond du rap français

La promo de cet album a été très bien orchestrée. Une bande-annonce à la James Bond pour annoncer la sortie de ce nouveau projet, une cover de très grande qualité dessinée par le talentueux graphiste Fifou, et enfin le clip de T’as capté en feat avec Alpha Wann et Sneazzy.

La cover de Etat d’Esprit, réalisée par Fifou

Ce clip tourné au Pic du Midi dans les Pyrénées réalisé par ARGO est lui aussi fortement inspiré par l’univers James Bond avec les drones, lance-flamme et course-poursuite sur les jet-skis. Cette inspiration n’est pas vraiment surprenante. En effet, en 2014, il avait sorti un EP intitulé Licence to Kill, du nom d’un James Bond sorti en 1989. Bis repetita avec le deuxième EP Le Monde ne suffit pas, qui est aussi le nom d’un James Bond sorti en 1999. Son dernier album s’appelait Masque blanc, référence au masque blanc porté par le célèbre agent secret britannique au début de Spectre, film sorti en 2015. Le nom de cet album, Etat d’Esprit, est peut être une référence à la Lotus Esprit, voiture utilisée par James Bond dans L’espion qui m’aimait et Rien que pour vos yeux. Cette hypothèse semble peu valable, ce nom semble plus sonner comme une résonance au premier projet En attendant Etat d’Esprit.

Le site dédié à cet album est aussi directement inspiré par l’univers des agents secrets, avec des missions que le public peut remplir en écoutant le rappeur évoquer sa vie et la conception de son projet.

Un album original aux thématiques variées

S Pri semble vouloir créer quelque chose de différent avec cet album. Par exemple, les sons sont déjà disponibles sur Youtube et en guise d’illustration de très courtes vidéos de 5 secondes maximum se répétant tout au long du morceau. En guise de titre pour ces vidéos, un paradoxal « Ceci n’est pas un clip t’as capté ? ». Ce « T’as capté » se retrouve sur beaucoup de sons de l’album.

Concernant l’album en lui-même, on retrouve 16 sons très différents. La majorité des instrus ont un côté estival et joyeux qui colle parfaitement au flow de S Pri. A l’inverse, certains morceaux comme Rio Paris-Vol 447 sont plus sombres, montrant la polyvalence de l’artiste.

En effet, si il y a bien un mot pouvant définir cet album, c’est sûrement la polyvalence. Au niveau des instrus, mais aussi des paroles et des thématiques évoquées : le quartier, le racisme, les valeurs, le passé mais aussi l’amour avec le magnifique 100 regrets. Dans ce son, S Pri Noir évoque un amour perdu : Tout de ce qu’il reste de nous, c’est des cœurs affamés. Cette relation semble s’être arrêtée de sa faute : Je ne voulais pas te tromper, peux-tu me pardonner ? Par la suite, celui qui a grandi dans le XVIIIème arrondissement de Paris parle du décès de sa mère : T’es plus là Mama donc je erre dans la vie, qu’est-ce que je ne donnerais pas pour te ramener à la vie. C’est un événement qui a particulièrement marqué sa vie : « C’est arrivé comme ça, sans prévenir, c’était très dur mais il fallait aller de l’avant. »

Pour évoquer ces deux thématiques sombres, l’ancien champion de France de football américain parle de ses regrets, du passé, le tout pimenté par une belle punchline sur le racisme : Sale noir casse-toi d’ici m’a dit ma terre d’accueil. S Pri Noir estime d’ailleurs que c’est le meilleur texte de son album « car c’est le son le plus introspectif, celui sur lequel je parle de ma vie d’avant, de maintenant, et celle que j’entrevois dans le futur »

Les feats sont très propres et sont au nombre de 9. « Je kiffe faire du son avec des proches, avec les gens que je trouve archi-fort je me suis pas privé. Ça rend ce projet consistant et je pense que ça fera kiffer les gens qui me suivent » explique l’artiste. Présent sur l’album sensation Trinity, S Pri Noir avait évoqué le personnage de Trinity à Laylow à la fin de HILLZ. Cette fois, on retrouve Laylow sur Le plan, un feat très rythmé dans lequel sa voix colle très bien à l’instru. Autre réussite, le feat avec Leto qui va ravir les plus romantiques…

C’est donc un très beau retour que signe S Pri Noir, avec cet album juste et cohérent capable de toucher un large public. Celui qui a l’habitude de briller sur des feats à droite et gauche montre qu’il est capable de briller tout seul.

Crédit photo : Numéro

Instagram

Dernières Actus

Rap et médias, le torchon brûle

Le 6 mars dernier, Sneazzy sort le clip Zéro Détail, en featuring avec Nekfeu. Très vite, la polémique enfle. Ce n'est pas...

Sélection naturelle: Le Grand Crimi est de retour.

Il y a dans Sélection Naturelle une toute nouvelle recherche de mélodies, auquel Crimi nous avait rarement habitués.

YL le vaillant

Ce vendredi, le rappeur YL à publié sa mixtape "Vaillants". Un projet qui n'aurait pas du sortir. En effet, l'artiste d'origine algérienne...

Zola casse tout dans BroBro

Le natif de l’Essonne, qui sortait en avril 2019 son premier album Cicatrices, certifié disque d’or en mai 2019  puis disque de platine...

« Tout va bien » pour Hooss

Le prince de la French Riviera signe un deuxième chapitre explosif pour sa mixtape Prohibé. Intitulé “Tout va...