[Analyse] Freeze Corleone met sa Menace Fantôme à éxecution

Il était attendu, il est arrivé. La Menace Fantôme, le 7ème projet de Freeze Corleone est sorti ce 11 septembre, date hautement symbolique dans l’univers du rappeur du 667. Ce projet de 17 tracks n’a pas surpris grand monde sur la forme et le fond. Analyse.

« Dans ma tête, argent, sexe, drogue, complot, c’est obsessionnel » affirmait Freeze Corleone en 2018 dans son Projet Blue Beam. Et en 2020, cela n’a pas changé et ces thématiques restent prépondérantes dans La Menace Fantôme.

S/o les frappes

Tout d’abord, on retrouve 41 références à la drogue et seul un son (Dans les buissons) n’évoque pas ce thème. Et le morceau qui comporte le plus de référence est Hors Ligne, 2ème track de l’album, avec 8 évocations : « J’fume du gaz, j’fume du méthane ». Son petit chouchou ? La lean, qu’il évoque à de nombreuses reprises, et dès le premier son Freeze Rael : « J’mixe le lin dans les Faygo, à Dakar ». L’univers de la drogue est souvent mis au parallèle avec celui du sport. Avec aussi 41 références, le monde du sport est très présent dans ce projet, notamment le football et la NBA.

Pour le premier, il s’agit surtout de faire un parallèle entre la drogue et les frappes surpuissantes de certains attaquants. Par exemple dans Stretch 4 : « J’ai la frappe comme Timo », référence à Timo Werner, le nouvel attaquant de Chelsea. Même technique dans PDM : « J’ai la frappe comme Marcus », Marcus Rashford étant l’un des attaquants de Manchester United. Ces punchlines sont du grand classique chez le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis. La « frappe » permet de mettre en avant la qualité des substances illicites qu’il consomme. Ensuite il les compare grâce au comparant « comme ». Cet outil comparatif est utilisé à 203 reprises, selon Le Règlement. Enfin, il les compare aux attaquants à la frappe surpuissante comme Timo Werner et Marcus Rashford par exemple.

Il utilise aussi les comparaisons avec le monde du ballon rond pour mettre en avant sa qualité artistique, comme son efficacité : « Devant la cage comme Erling » (Freeze Rael). Le rappeur du 667 se compare à Erling Haaland, attaquant du Borussia Dortmund, dans sa faculté à être efficace dans ses paroles puisque ses punchlines sont souvent courtes. Enfin, dernière faculté, la vitesse à laquelle il déverse ses punchlines : « J’leur mets des soupapes comme Sterling ». Raheem Sterling, ailier de Manchester City, est connu pour sa vitesse, et Freeze trouve qu’il est trop rapide pour la concurrence.

Concernant la NBA, le parallèle est souvent fait pour montrer son importance dans le game ou faire le parallèle entre leur salaire important et son envie de faire de la caillasse. C’est un parallèle qu’il a déjà fait cette année sur le feat avec Gazo :  » J’arrive lourd comme dix grizzlis, il m’faut un salaire comme si j’joue chez les Grizzlies » (Drill Fr 4). Le titre du 6ème son, Stretch 4, est aussi un clin d’œil à la balle orange, puisqu’il s’agit d’un poste que peut occuper un joueur sur le terrain.

S/o l’argent

Sur les 17 tracks composant LMF, on compte 31 références à la kichta : « J’veux le biff comme The Rock ». Dwayne Johnson, alias The Rock, est l’acteur le mieux payé du monde depuis 2016 selon le magazine Forbes. Seuls 3 sons n’en comptent pas (Moncler, RIP Pop Smoke et PDM). Cette envie d’aisance financière se caractérise de plusieurs façons :

  • Son amour pour les produits de luxe comme les voitures : « J’suis dans la berline, j’fais pas de scooter » (Tarkov) / « Faut des 4×4 et des berlines » / « Sur la corniche dans les foreigns » (Freeze Rael). Il se compare aux pasteurs américains qui peuvent vivre aisément grâce aux nombreux dons des fidèles : « Faut des grosses sommes comme des pasteurs » (Logo Audi) / Gère le business carré pour qu’on roule tous en Maybach comme des pasteurs » (Freeze Rael)
  • Le fait qu’il ait réussi à percer sans signer de contrats avec des grosses maisons de disque : « 667 self made, on va l’faire avec ou sans label » (Stretch 4) « 100k sans contrat » (Desiigner). Il lâche d’ailleurs plusieurs s/o à Distrokid, un réseau de distribution permettant aux artistes indépendants de poster leurs sons sur les plateformes de streaming sans passer par les maisons de disque
  • Maintenant qu’il commence à amasser de l’argent, Freeze pense à le réinvestir et il a plusieurs projets : « Bientôt ça investit dans les entrepôts » (Desiigner) « Bientôt ça investit dans des garages » (Big Pharma) « Investis dans de la pierre » (Rap catéchisme). Il évoque aussi plusieurs fois son envie de réinvestir son argent au Sénégal, pays où il a longtemps vécu. Cette idée est sur la table depuis longtemps : « Négro faut v’la d’fric pour investir en Afrique dans des centres » (s/o Congo) « Faut prendre tout l’argent et le ramener au pays » (Black Jack Obs dans L’art de la guerre). Tout au long des 17 sons, le fondateur de La Secte évoque le Sénégal, pays où il a vécu et dont son père est originaire.

Le pays africain occupe en effet une place très importante dans la vie du rappeur. Il y a vécu longtemps et a rencontré la plupart de ses proches avec qui il a fondé le 667. Ce collectif reste très soudé, en témoignent les 11 feats sur l’album. Néanmoins tous ne sont pas proches du 667, notamment Alpha Wann. Ce côté fraternel est rappelé dans le son Logo Audi : « Ekip à vie, négro j’peux mourir pour n’importe quel membre du clan ». Dans Hors Ligne, il montre sa fidélité aux principes du groupe :« Ekip à vie comme Francesco Totti ». Francesco Totti est connu pour avoir passé l’ensemble de sa carrière footballistique dans le même club, l’AS Roma.

Le feat tant attendu entre Alpha Wann et Freeze Corleone a tenu toutes ses promesses. Crédit : Colors

S/o le Rap US

Cette fidélité l’influence beaucoup, et les s/o à ses proches se comptent sur plusieurs mains. Mais ses influences sont aussi américaines, lui qui préfère rester à l’écart du rap français : « Loin du rap français comme si j’habite les Seychelles » (Stretch 4), référence au son Lester du Projet Blue Beam : « J’reste loin du rap français comme si j’habite le Montana ». Sur les 17 sons, on compte pas moins de 42 références à d’autres rappeurs et les artistes outre-Atlantique occupent une place non négligeable. On peut citer par exemple JB Binladen, une des figures de la drill US : « Chiraq comme JB Binladen » (Freeze Rael). Dans un registre plus triste, le rappeur de 28 ans cite aussi Mac Miller, décédé il y a 2 ans d’une overdose :« Fuck le lin, R.E.P Mac Miller » (Rap catéchisme) « Audio crack dealer j’prie pour pas finir comme Mac Miller » (Moncler). Le rappeur du 667 est très influencé par la drill US et les rappeurs de Chicago et d’Atlanta.

S/o les instrus de Flem

Sur la forme, on a droit à du grand classique de la part de Freeze. On retrouve tout ce qui fait la spécificité du rappeur. Les fameux s/o sont répétés à 52 reprises contre 47 sur le Projet Blue Beam (qui comptait néanmoins 6 sons de moins). On retrouve aussi les homophonies qui font la beauté de son écriture. Pèle-mêle, on peut citer « J’pouvais tirer mais j’ai dribblé le goal / J’ai les mêmes potions que le druide qui venait de Gaule »(Stretch 4) et « Philip’, Felix, dans l’ciel en flammes comme le Phénix / J’reste loin d’eux comme si j’venais de Phoenix » (Moncler). Freeze Corleone a aussi gardé certains idomes comme le « Je suis à propos de « , traduction du I’m about en anglais, que l’on peut traduire par « Je suis intéressé par » : « A propos des sommes comme les banquiers » (Freeze Rael) / « J’suis là pour les sous, à propos des chiffres » (Dans les buissons et Tarkov) / « A propos d’l’essence comme BP » (Stretch 4) / « A propos d’la verte comme si j’suis écolo » (Chen Laden)

Freeze Raël est sans aucun doute l’un des sons les plus remarquables du projet.

L’amélioration la plus impressionnante se situe surtout sur les instrus et le travail de Flem est remarquable. Le fondateur de La Secte a réussi le pari audacieux d’approfondir son univers très sombre tout en touchant un public plus large. Freeze Corleone a fait du Freeze Corleone mais LMF n’est pas Projet Blue Beam. On peut noter une différence notable, la présence moins importante des théories du complot. Alors que cette thématique était le coeur de son précédent projet, elle occupe une place moins notable dans LMF. Comme on le voit dans le tableau ci-dessous, les théories complotistes sont absents de 6 des 17 sons. A l’inverse, le natif de Seine-Saint Denis met en avant des problèmes réels, comme la pédophilie, appelant à plusieurs reprises à la peine de mort pour les pédophiles, notamment Rap catéchisme et PDM. Freeze Corleone évolue mais garde une base artistique identique. Et c’est ce qui fait la marque des plus grands.

Ce tableau présente le nombre de références à plusieurs thématiques de la part de Freeze Corleone. Précision, seules les paroles de Freeze sont comptabilisées, exit les feats ! De plus, certaines punchlines pouvant entrer dans deux catégories différentes, c’est à la liberté de chacun d’interpréter dans quelle catégorie, il est plus judicieux de la mettre. Certaines thématiques comme son rapport avec le Sénégal ou les armes auraient aussi méritées une place dans ce tableau. Concernant, les s/o, ne sont comptés que pour un s/o si le même s/o est répété à plusieurs reprises. Les références au Professeur Chen étant trop nombreuses n’ont pas été comptabilisées non plus afin de ne pas fausser les résultats, tout comme les dédicaces à ses proches dans quasiment toutes les intros. Enfin, derrière ce tableau, il y a un humain donc il est possible qu’il y ait des oublis. Le tableau permet surtout de se donner une idée sur les thématiques importantes de l’album.

Previous articleInto the Kekra-verse
Next articleS/o la polémique

Instagram

Dernières Actus

Interview de Lord XIV, futur couronné du Rap Français

Lord XIV, un nouvel artiste sur la scène du rap français très prometteur. Ce jeune homme de 27 ans arrive depuis 2020...

Fianso se rend en Allemagne pour « Remontada »

Depuis la sortie de #JesuispasséchezSo12 tourné a Amsterdam, Sofiane entreprend un tour des cités d’Europe, qui lui a permis de réaliser récemment...

Into the Kekra-verse

Le 28 juin dernier, Jacques Kossowski est réélu maire de Courbevoie, son cinquième mandat d'affilé depuis 1995. Surplombée par La Défense, la...

Bienvenue chez Hugo TSR

Lorsqu'on évoque les plus belles plumes du rap français, les noms de Damso, Nekfeu, Booba ou Vald ressortent très vite. A contrario,...

« Bandit (SKY#3) », le nouveau single de Cheu-B

Cheu-B continue sa série de freestyle « SKY » en attendant la sortie de son prochain album studio.Issu du 17e arrondissement de Paris, Cheu-B...